TSX.V : NQE   0.01    +0.00
Exploration NQ

Carheil (Ag, Cu, Pb, Zn, Au)

Carheil
Description de la propriété 
La propriété Carheil est située dans le canton de Brouillan, dans le nord de l'Abitibi, à 5 km à l'ouest de l'ancienne Mine Selbaie (Rio Algom Limited, production historique de 53 millions de tonnes à une teneur de 0,96 % cuivre, de 1,90 % zinc, de 40,7 g/t d'argent et de 0,58 g/t d'or), dans des unités géologiques similaires. La propriété couvre une superficie de 49,85 km² répartis sur 107 cellules. La propriété couvre l'horizon favorable de l'indice Nordest sur un peu plus de quatre kilomètres (excluant un autre 4 km sur Brouillan) et toute la portion sud ou d'autres unités felsiques favorables ont été identifiées, mais très peu testées.


Entre 2009 et 2011, NQ a mis à jour une minéralisation argentifère associée à un horizon rhyolitique silicifié. La zone Ag1, qui renferme la minéralisation argentifère économique, s'étend de la surface jusqu'au niveau 600 mètres où elle demeure ouverte. Une zone aurifère a également été découverte vers le niveau 600 mètres, dans l'éponte inférieure de la zone Ag1.

Cartes et informations géologiques

Cliquez sur les éléments ci-dessous pour visualiser les cartes
  • Plan de surface Zone Nord Est
  • Plan géologique de la propriété

  • Propriété Carheil - Plan de Surface


  • Travaux effectués à l'hiver 2011
    Au cours des mois d'hiver, NQ a complété 8 sondages, totalisant 4 950 mètres, de forages sur l'indice Nordest (CA2011-10 à CA2011-17). 

    Travaux effectués durant l'été 2011
    Au cours des mois d'été la société a complété 5 133 mètres de forages distribués dans 15 sondages (CA2011-18 à CA2011-32, incluant le sondage CA2011-23 qui fut abandonné avant d'atteindre la cible).  Ces sondages ont investigué la zone argentifère entre la surface (CA-2011-18) et le niveau 600 mètres (CA2011-24).   La cible principale de ces forages était la zone Ag1, mais, comme toute l'unité felsique est fortement altérée et minéralisée en sulfures (pyrite, sphalérite, chalcopyrite et galène principalement), une majorité de sondages la traverse en entier ou presque (120 à 180 mètres d'épaisseur vraie).  Les altérations typiques sont la silicification et la séricitisation (possiblement albitisation) dans la moitié supérieure de l'unité (accompagnées de zinc, galène et argent) et la chloritisation dans la demi-inférieure de l'unité (accompagnée de cuivre, zinc et or).  L'unité felsique demeure ouverte dans toutes les directions et l'altération intense est toujours présente.  

    Nos sondages ont permis de constater que la minéralisation argentifère est présente de la surface (sous environ 20-30 mètres de mort-terrain) jusqu'à la profondeur verticale maximale atteinte à ce jour, soit 600 mètres. Près de la surface, les teneurs de la zone Ag1 sont moindres, mais les teneurs en zinc et les épaisseurs augmentent significativement donnant un facteur métal (teneur X épaisseur) équivalent à ce qu'on observe plus profondément où les teneurs en argent sont plus élevées, mais les teneurs en zinc sont plus basses et les épaisseurs vraies généralement moindres.  

    Quoique  la zone Ag1 n'ait pas donné de valeurs élevées dans tous les forages, elle est  presque toujours identifiable par des teneurs anomales en Ag, Zn et Pb.  En ce sens, la continuité de la zone Ag1 est  assez remarquable et sa géométrie des plus simples : elle se présente  comme un panneau à pendage constant de 62° sud, de direction N116°, et  d'épaisseur moyenne d'environ 6 mètres.   Cette épaisseur moyenne peut varier passablement dépendamment de la  teneur de coupure utilisée.  La zone Ag1  n'a pas de limite précise dans ses épontes inférieures et supérieures.  Il s'agit plutôt d'une limite de teneur et  les épontes sont presque toujours minéralisées.   Les forages de NQ s'étalent latéralement sur environ 300 mètres  seulement et la plus forte densité de forages se retrouve à l'intérieur de 200  mètres. 

    Bien  que l'environnement général de l'indice Nordest en soit un de SMV (sulfures  massifs volcanogène) avec la présence, dans plusieurs sondages, de pyrite  massive à semi massive près du sommet de l'unité felsique, l'origine de la  minéralisation en métaux précieux (Ag et Au) n'est pas claire puisqu'il n'y a  pas d'association directe entre les sulfures et les métaux précieux.  Il n'y a pas non plus de zone de cisaillement  associée avec cette minéralisation.  Le  modèle de déposition de la zone Ag1, qui est dans l'ensemble tabulaire et sub-concordante  avec la stratigraphie, demeure donc encore incompris.

    En plus de la zone Ag1, qu'on recoupe à environ  40 mètres à l'intérieur et à proximité du sommet de l'unité felsique, nos  sondages ont recoupé d'autres zones, probablement parallèles, qui ont donné des  résultats des plus intéressants en or, cuivre et argent.  Des forages supplémentaires sont nécessaires  pour les circonscrire et les caractériser.

    Le  tableau qui suit donne tous les résultats significatifs obtenus par Exploration  NQ depuis 2009.  La dernière colonne de  droite donne la teneur en Équivalent Argent (eAg), calculée selon la formule et  les paramètres indiqués après le tableau. 

    Sondage(#) De (m) À (m) Longueur (m) Cu (%) Pb (%) Zn (%) Au (g/t) Ag (g/t) Ag eq (g/t)
    CA2009-01 186,16 189,16 3,00 0,03 0,03 1,70 0,19 34,20 76
    CA2009-02 198,75 205,25 6,50 0,01 0,26 0,83 0,31 107,60 141
    CA2009-04 213,00 217,5 4,50 0,01 0,08 0,32 0,08 170,70 177
    CA2009-05 389,5 425,00 35,5     0,72 0,09 170,70 183
    incluant 414,50 425,00 10,50 0,02 0,72 1,58 0,14 524,14 558
    CA2009-06 511,50 513,00 1,50 0,02 0,18 0,50 0,82 85,20 138
    CA2010-08 481,00 485,5 4,50 0,01 0,05 0,26 0,05 60,30 67
    CA2010-09 567,00 589,00 24,00 0,01 0,22 0,47 0,18 160,00 178
    incluant 567,00 574,25 7,25     0,64 0,15 257,90 269
    CA2011-11 484,85 488,45 3,60 0,04 1,14 2,71 0,27 89,70 173
    CA2011-13 583,5 585,15 1,65 0,02 0,26 0,93 1,19 204,10 282
      605,0 611,2 6,2     0,46 3,74 38,80 238
    CA2011-14 341,00 348,00 7,00 0,01 0,32 0,87 0,26 231,70 260
    CA2011-15 484,70 491,00 6,30 0,02 0,35 0,81 0,24 281,10 307
    CA2011-17 129,0 131,7 2,7 0,73 0,02 1,51 0,18 82,3 168
      130,2 130,4 0,2 7,24   1,27 0,16 603  
    CA2011-18 48,00 64,00 16,00 0,00 0,23 0,68 0,00 89,8 103
    CA2011-20 174,00 180,00 6,00 0,08 0,03 0,64 0,18 58,0 83
    CA2011-21 310,50 319,50 9,00 0,00 0,24 0,80 0,19 210,0 232
    CA2011-22 350,30 369,00 18,70 0,00 0,11 0,27 0,03 77,6 84
    incluant 356,30 357,80 1,50 0,01 0,41 1,01 0,12 447,0 466
    CA2011-24 685,80 687,80 2,00 1,38 0,21 4,43 0,30 106,9 300
    incluant 686,80 687,80 1,00 2,71 0,32 6,89 0,49 203,0 543
    CA2011-25 276,00 277,50 1,50 0,01 0,08 0,40 0,49 82,9 115
    CA2011-27 204,00 207,00 3,00 0,01 0,37 3,24 0,02 99,6 164
    CA2011-29 96,00 110,00 14,00 0,056 0,49 2,55 0,056 71,2 131
    including 107,65 109,15 1,50 0,07 3,35 17,25 0,071 210,0 584
    CA2011-30 228,20 243,20 15,00 0,016 0,24 2,52 0,023 33,1 84

    1Les longueurs indiquées sont les longueurs le long du sondage. Selon les  informations actuelles, les épaisseurs vraies représentent entre 75 et 85 % de  ces longueurs.

    2Le symbole eAg signifie « Équivalent Argent ».  Il fut calculé en utilisant les paramètres qui suivent: 1 oz/tonne courte = 34,28 gr/tonne métrique; Cuivre = 3,29 $ US/lb, Zinc = 0,84 $ US/lb; Plomb = 0,86 $ US/lb, Or = 1 646 $/oz, Argent = 31 $/oz. Cette valeur est un guide d'exploration et ne tient aucunement compte de la récupération métallurgique des métaux.  Elle fait la somme de la valeur de chaque métal qu'elle exprime en g/t Ag.  Prix des métaux = prix du marché le 18 octobre 2011.

    Équivalent Argent (eAg)= (((%Cu*20*3,29 $) (%Pb*20*0,86 $) (%Zn*20*0,84 $) (g/tAg/34,28)*31 $ (g/tAu/34,28)*1 646 $)/32 $)*34,28

    Les analyses ont été effectuées par les Laboratoires ALS Chemex de Val-d'Or et AGAT de Mississauga, Ontario. Tous les échantillons ont été analysés par deux méthodes : 1- pour l'or, en premier par pyroanalyse avec finition FA-AA23, puis si le résultat était plus grand que 1 g/t ré-analyse par pyroanalyse avec finition gravimétrique AU-GRA21; 2- pour 35 éléments par la méthode multi-acide ICP (ME-ICP61), puis si les résultats étaient plus grands que 50 ppm d'argent: reprise par pyro-analyse Ag-GRA21 et/ou 10 000 ppm de Cu/Pb/Zn, ré-analyse par méthode pour teneur de minerais (OG46), digestion à l'aqua regia avec finition ICP-AES. 


    Les informations techniques de ce document ont été vérifiées par M. Pierre O'Dowd, géologue et vice-président d'Exploration NQ inc.  M.O'Dowd est une personne qualifiée au sens du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers.